26 févr. 2015

Portrait - Papa Cangoo

C'est un fait, on voit de plus en plus de vélos cargos dans les rues de Strasbourg. 
Beaucoup de biporteurs, des Backfiets surtout, quelques rares Urban Arrow (mon préféré, quel fuselage…), mais aussi des triporteurs comme le Nihola ou le Babboé par exemple.
Un petit nouveau, unique à ce jour, a fait son apparition dans les rues de Strasbourg : le Cangoo.  Ludovic en est son heureux propriétaire. 


Lillois d'origine, il savoure pleinement le bonheur de circuler dans Strasbourg. "A Lille, malgré la proximité immédiate de la Belgique où la culture vélo est très présente, les infrastructures ne sont pas encore aussi développées qu'ici, même si l'arrivée du système de VLS a donné un coup d'accélérateur".
Il y a encore peu de temps, Ludovic circulait sur un vélo hollandais, pratique et robuste, qu'il utilise encore régulièrement. Et puis il y a trois mois, un heureux événement : la naissance de sa fille. Pour autant, pas question de changer les habitudes. Sans voiture, il habite dans un quartier de Strasbourg, sa fille est en crèche, et il travaille en plein centre. 


Ludovic écume alors tous les vélocistes de la place à la recherche du cargo le mieux adapté à ses besoins, se renseigne sur les différents modèles, les compare. Mais là, désenchantement : entre 1.500 et 2.000 € à débourser pour les premiers modèles, et encore avec seulement trois vitesses, et bien sur sans assistance électrique. Un investissement conséquent. 
C'est là qu'il repère sur Internet un modèle presque deux fois moins cher : un cargo de la marque  hollandaise Cangoo. Alors certes, et il l'assume "pour 900 €, le cadre et les équipements sont de fabrication chinoise.  Mais détail, et pas des moindres, la selle : une Lepper !" Pas n'importe quelle selle en effet, du top qualité et top confort, à la hollandaise.


A part éventuellement les trois vitesses, un peu justes même à Strasbourg, bien que ville plate, Ludovic est très content de son choix et du rapport qualité-prix de son vélo. "Je cherchais un cargo qui me donne le sentiment que ma fille est en parfaite sécurité, mais à un prix raisonnable. J'ai même intégré un siège auto à la caisse, question confort c'est idéal." Franchement à voir l'intérieur super cosy, on aurait bien envie de revenir en enfance…il y a même un doudou-lapin-bouillote ! Ou comment se laisser bercer chaleureusement après une dure journée de crèche…

Au delà du côté pratique et économique du cargo, Ludovic y voit aussi un enjeu d'éducation pour sa fille : "J'espère dès maintenant l'habituer et lui donner goût au vélo pour plus tard". Habitué des vacances à vélos, un circuit avec Mademoiselle est même déjà programmé l'été prochain sur les bords du Rhin. Doudou-lapin devrait lui aussi adorer…
Il a déjà l'air non ?

23 févr. 2015

20 févr. 2015

18 févr. 2015

"Tu veux ma photo ?" - A vos claviers, prêts ? Commentez !

Parfois, la diffusion de certaines photos peut faire débat au sein de notre mini-rédaction.
Nous sommes trois, avec un oeil différent, ce qui est un avantage pour avoir un maximum de points de vue. Du reste on le redit, si vous souhaitez en être aussi, n'hésitez pas à nous soumettre vos oeuvres, même ponctuellement.

Le débat né sur cette photo nous a donné l'idée de lancer régulièrement un post baptisé "Tu veux ma photo ?". On débute aujourd'hui avec une photo de Thierry (ses commentaires ci-dessous).
Nous serions preneurs d'avoir vos retours : dites nous ce que vous en pensez, en quoi elle vous plaît ou ne vous plaît pas. 
A vos claviers, prêts ? Commentez !


J'aime bien cette photo. C'est pas ma meilleure mais j'aime bien la compo et le contraste entre le pictogramme au sol et le vélo qui passe juste au même endroit ; une collision improbable entre une image et la réalité en quelque sorte. Et puis je trouvais quelque chose de "poétique" à faire figurer sur la même image un vélo qui ne bougera jamais et un autre qui roule.
Elle a un côté HDR certes trop prononcé à mon goût mais je l'ai prise lors d'une journée organisée par Olympus avec du matériel mis à dispo. Le traitement de la photo sort tout droit des entrailles de la bête (OMD E-M10 je crois...).
Voilà en gros les raisons qui m'ont poussées à la soumettre à mes camarades. Je trouvais qu'elle pourrait figurer sur le blog.
Et vous ? Vous en pensez quoi de cette photo ?

Thierry PARA

16 févr. 2015

Coiffée sur le poteau

Non, nous ne verrons pas le visage de cette mystérieuse cycliste tout de rouge vêtue.
Notons la couleur des chaussures assortie au garde-boue.
Du grand art.

Photo Olivier HEINTZ


14 févr. 2015

Bells, belles bells

Si les sonnettes qui équipent d'origine les vélos ne sont pas toujours très fun à nos yeux, certains cyclistes n'hésitent pas à "customiser" leur monture avec des modèles beaucoup plus sympas et colorés apportant ainsi une touche hype à cet accessoire, qui, rappelons-le, est rendu obligatoire par le code de la route… A bon entendeur !

Thierry PARA

10 févr. 2015

Oh les beaux biclooo !

Sur Strasbourg Cycle Chic, c'est avant tout les cyclistes qui attirent notre regard : leurs postures, leurs gestuelles, leurs expressions, un détail, un accessoires…
Mais à la base nous sommes aussi (et forcément) des amoureux de l'objet vélo.
Design, rétro, vintage, tous les styles nous vont bien.

Petite série de vélos "alone", par Olivier.

Zen non ?






Photos Olivier HEINTZ

6 févr. 2015

Les bonnets sont dans la place

Forcément de saison le bonnet.





Thierry PARA

Thierry PARA

Olivier HEINTZ

Mais l'été c'est  jouable aussi.