Manifeste SCC




Strasbourg Cycle Chic est un blog photo sur le thème du cycliste dans la ville. 

La « République Cycle Chic » a été fondée en 2006 par Mikael COLVILLE-ANDERSEN, photographe-cinéaste vivant à Copenhague. Elle a été adoptée depuis par une soixantaine de ville dans le monde, dont Barcelone, Vienne, Dublin, Paris, Amsterdam, Berlin, ou encore Lisbonne (allez-y voir un peu partout à partir des liens du blog, vous verrez que Strasbourg n'a pas à rougir de ses élégants cyclistes, loin de là).

Strasbourg Cycle Chic ? SCC est un blog à la fois artistique et militant.

"Artistique" parce que c'est avant tout un blog photo. Loin de nous la prétention de faire des photos artistiques au sens professionnel ; nous tentons juste modestement de donner à voir un univers qui nous est cher, celui de l’homo-cyclo-sapiens. Via ses photos, un peu partout dans le monde, la république Cycle Chic donne matière à réflexion sur l'espace urbain, sur la place du cycliste dans la cité, sur l’art de vivre à vélo dans la ville.
Nous nous étonnons tous les jours de constater à quel point le vélo à lui seul rend naturellement les gens plus élégants, plus beaux, plus gracieux, et par conséquent la ville plus esthétique, plus agréable à vivre. Strasbourg Cycle Chic ambitionne de faire partager cette sensation.

"Militant, car l'objectif, indirectement, est de promouvoir et d'encourager la pratique du vélo en ville. Comment ? En démontrant, non pas par le discours mais par l'image, plus impactante, que la pratique quotidienne du vélo en ville est non seulement possible, mais très facile.
L'idée maîtresse de la République Cycle Chic est la suivante : pour pratiquer le vélo au quotidien, rien de plus simple, il suffit d'être...soi-même. Autrement dit, pas besoin de s'habiller avec des vêtements techniques spécifiques, inélégants et mal taillés : il suffit de s'habiller normalement. L'élégance et la pratique quotidienne du vélo ne sont pas incompatibles, bien au contraire. C'est ce que ce blog entend prouver, en incitant les gens à enfourcher leur bicyclette.
Pas besoin non plus de s'harnacher d’accessoires pseudos sécurisants. A Copenhague ou Amsterdam, c’est l’effet de masse qui rend la ville sécurisée pour les cyclistes. Là-bas, le vélo est pensé comme un simple moyen de déplacement, un outil pour se rendre d'un point A à un point B. Le vélo ne doit pas nous dicter comment nous habiller pour l'utiliser. Réfléchit-on par exemple à la manière dont on va s'habiller parce que l'on doit prendre sa voiture le matin ? Le soi-disant manque de sécurité et de confort lié au vélo freine son usage. Le blog entend casser cette idée reçue et prouver qu’il n’en est rien.
En changeant notre appréhension du vélo au quotidien et on démontrant sa facilité et sa simplicité, nous sommes convaincus que le vélo peut se développer beaucoup plus largement. 

Strasbourg Cycle Chic : le vélo vous va bien !