26 août 2015

Pisa Cycle Chic

Lors de mes deux précédents voyages en Toscane, j'avais volontairement zappé Pise. La tour inclinée, très peu pour moi. Sauf que Pise a un deuxième visage : celui d'une ravissante petite ville, très zen, où règne une vraie douceur de vivre…Et où en plus le vélo est omniprésent.
La preuve avec ces quelques images.

Arrivés tôt le matin par le parking principal, on ne s'attarde pas longtemps autour du Duomo et de la tour inclinée. On rejoint rapidement la Piazza dei Cavalieri et ses larges rues lumineuses adjacentes. Tout est calme. Personne. Sauf le ravissement de quelques chiclistes matinales.





Arrivée dans l'hyper centre commercial. Les rues se rétrécissent, la lumière est moins vive, les ombres déjà bienfaisantes en ce début de matinée.







Les Pisans et Pisannes sortent faire leurs courses. C'est marché dans le quartier du Borgo Stretto.











Alors, inexorablement, c'est l'arrivée sur l'Arno, encore lui, plus calme et un peu moins large qu'à Florence. Toujours aussi beau, bordé d'ancien palais aux facades d'ocres jaune.



Et d'ocre rouge.



Retour quelques jours plus tard, cette fois ci en fin de journée. Les bords de l'Arno toujours, magnétiques. 



Au final, une ville hyper attachante. Des habitants très zen, le sourire aux lèvres en plus…



Et un art et une liberté de vivre la ville à vélo à la limite de l'émouvant.
Belle leçon.







Vendredi, dernière partie de cette semaine Toscane, ou nous verrons que le cycle chic à l'italienne concerne aussi de façon marquante le bel âge.

Vincent LONGY

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire