2 nov. 2014

Et ils sont où les nantais ?

Loin de moi l'idée de polémiquer sur le rang réel ou supposé de telle ou telle métropole dans le palmarès des villes cyclables françaises. Venant d'un strasbourgeois, ça fait prétentieux je sais...
Oui, sauf que strasbourgeois je suis, mais d'adoption. Car je suis nantais à la base. J'y ai vécu jusqu'à l'âge de 20 ans environ et y retourne fréquemment pour y voir de la famille. Mon coeur est à Strasbourg, mais une partie de moi est aussi là-bas. Si quelqu'un peut se permettre une opinion objective, on dira donc que je ne suis pas le plus mal placé…

J'en viens au sujet. J'ai passé un weekend prolongé à Nantes récemment. J'ai été marqué par les efforts très visibles en termes d'aménagements cyclables, même s'il y a sans doute encore beaucoup à faire. Par contre désolé (c'est le petit instant polémique du post), mais une seule question : ils sont où les cyclistes nantais ? Car avec la communication faite autour du vélo à Nantes, je m'attendais à voir déferler des hordes entières moi ! Déferlante ?? Vaguelette oui. Et encore...

J'arrête là ce petit ton sarcastique. Gageons qu'avec de tels aménagements, la déferlante aura bien lieu. Ce n'est sans doute qu'une question de temps... 

Quant aux photos ramenées, peu nombreuses forcément…
Allez Nantes, bonne continuation, on vous souhaite de nous talonner.
Et je nous souhaite à nous strasbourgeois de ne décidément pas nous endormir sur nos lauriers, car notre petite longueur d'avance pourrait fondre comme neige au soleil…

Sans rancunes Nantes. With love.

Sur les marches du théâtre Graslin. 



Passerelle du palais de justice



Une rare cycliste dans l'hyper centre, vers la Rue Scribe, un samedi après-midi



Syncro parfaite à Bicloo


Re-syncro de Bicloo, sur l'Ile aux Machines

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire