7 mai 2013

100.000 - On n'apprend pas à un vieux singe à faire la grimace

Paris, 26 mars 2013, 13h05. Je pédale sur le boulevard Richard Lenoir. Je m'arrête au bord de la piste cyclable pour faire quelques photos. Un cycliste arrive au loin. Il n'aborde pas de signes distinctifs particuliers. Je me prépare quand même, je ne suis pas à Paris tous les jours.

Le cycliste approche, je me prépare. Je vois à travers le viseur qu'il me regarde sévèrement. Il est trop tard pour baisser l'appareil photo. Je déclenche. Au moment d'appuyer sur le bouton son expression change et le cycliste me gratifie d'une jolie grimace sans ralentir son allure soutenue. J'ai juste le temps de lâcher un «merci, super !» et mon cycliste singe est déjà loin... Cette photo est un bel exemple de ce que j'appelle «l'instant décisif» où en une fraction de seconde par une action du sujet ou d'un autre élément une photo devient unique.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire