6 févr. 2012

Rage

Avec ce froid polaire, la souffrance à vélo est réelle.
Elle peut s'exprimer tantôt en silence, quasi religieux, avec abnégation. Rage contenue.


 Tantôt avec force et volume, en criant. Rage tout court.
Bon courage à tous, on lâche pas l'affaire malgré tout.

Strasbourg Cycle Chic - Le vélo vous va si bien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire